Tromperie électorale


Communiqué

Le conseiller municipal de Torcy réagit suite à la démission de Mme Munoz au poste de conseillère communautaire, laquelle laisse sa place à la fille du maire de Torcy.

Suite à la confirmation par la validation du compte rendu du conseil municipal de Torcy du 16 avril 2014 actant la démission de Mme MUNOZ au poste de conseillère communautaire, comment ne pas invoquer une tromperie électorale de la part du maire actuel, M. Fuchet Roland, et un non-respect du vote démocratique des Torcéennes et Torcéens.

En effet, Mme MUNOZ, invoquant une charge de travail trop importante, a préféré démissionner du Conseil Communautaire sans jamais y avoir siégé, alors qu’elle a été présentée comme la numéro deux sur la liste des conseillers communautaires présentée par M. FUCHET lors des dernières élections municipales.

Quelle belle manœuvre politique ! Car en démissionnant, et tout en respectant la législation en vigueur qui impose la parité, Mme MUNOZ cède, de fait, le siège de conseillère communautaire à la fille de M. FUCHET, Mme LECOEUR Sylvie.

Sommes-nous revenus au temps des monarques pour voir siéger à la Communauté Urbaine du Creusot Montceau, le père et la fille pour représenter la ville de Torcy ?

De même, je laisse aux électeurs communistes le soin d’apprécier cette démission qui les prive d’une représentation à la CCM puisque Mme MUNOZ est adhérente à ce parti et comble de l’ironie, M. LANDRE Christian lui-même, chef de file, a dû signer le compte rendu du conseil municipal en tant que secrétaire désigné ce jour-là.

Et plus largement, je m’adresse aux Torcéennes et Torcéens, pour dénoncer ce que je qualifierai de ’vol démocratique’, alors que pour la première fois ils avaient la possibilité de choisir leurs conseillers communautaires.

Et comment ne pas s’élever contre la vice-présidence attribuée à la fille de M. FUCHET, Mme LECOEUR Sylvie au sein du groupe majoritaire socialiste alors qu’ils se sont exclus de ce parti lors des dernières élections municipales et que M. FUCHET en a fait l’un de ces principaux arguments de campagne.

C’est pourquoi l’ensemble de la section de Torcy du parti socialiste a décidé de saisir le conseil fédéral départemental et national afin que, dans ces moments tourmentés du parti, chacun prenne ses responsabilités et redonne une crédibilité et un sens à la vie politique, trop souvent bafouée par des manœuvres politiciennes couvrant des intérêts individuels.

Dominique JOUANNE
Secrétaire parti socialiste Torcy
Membre du conseil fédéral de Saône-et-Loire
Catégories
Municipales 2014 Torcy Revue de presse
Rechercher

Vos événements

Annoncer vos événements Vous souhaitez l’annoncer ?
Vos événements →